Dans Vivement dimanche prochain sur France 2

« …C’est mon conseiller financier. J’ai également appris que mes voisins du dessus, les Yaroberts, avaient eu un petit garçon qu’ils ont appelé Jules. – Ben : Jules Yaroberts. Tout le monde l’a? Est-ce que vous pourriez nous dire s’il existe des « presquonymes » ou des « pas-tout-à-fait-nonymes » de Michel Drucker? – A. Tsamere : Absolument pas, mais Michel Drucker à un « rien-à-voironyme » qui s’appelle Jean-Patrick Boulanger. – Ben : Du coup, ça n’a rien à voir. – A. Tsamere : Et Micheline Dubreuil est le « rien-à-voironyme » de… – Ben : François Hollande? – A. Tsamere : Non, Barack Obama. Le « rien-à-voironyme » de François Hollande, c’est Clara Morgane. Après, il existe les « sauce-tomatonymes », qui sont un mélange d’homonyme et de plat en sauce. – Ben : Ça devient technique… Avez-vous un exemple? – A. Tsamere : Vous connaissez Sean Penn… Il a un « sauce-tomatonyme » qui s’appelle Sean Penne-à-la-bolognaise. – Ben : Est-ce qu’on pourrait dire que quelqu’un qui s’appellerait Jean Burger serait considéré comme un « sandwichonyme »? – A. Tsamere : Tout à fait, Michel Panini est le « sandwichonyme » de Michel Platini. – Ben : Puisqu’on parle de ballon rond, j’aimerais qu’on parle des « contronymes », plus connus sous la nomination de « pas-d’accoronyme »… Lionel Ménon est le « pas-d’accoronyme » de… – A. Tsamere : Lionel Messi. – Ben : Mais non! – A. Tsamere : Mais si! D’ailleurs, Lionel Messi a un « super-pas-d’accoronyme » qui s’appelle Lionel Mais-puisque-je-te-dis-que-c’est-non Il a également un « méga-pas-d’accordonyme » qui s’appelle Mais-bordel-je-vais-pas-te-le-dire-c quand-c’est-non-c’est-non…. »
« …- A. Tsamere : Sauf que lui s’appelle Géli. Evan Géli… – Ben : C’est donc le « presquonyme » d’Eve Angeli. – A. Tsamere : Après, il ne faut pas confondre les « presquonymes » avec les « pas-tout-à-fait-nonymes ». – Ben : Où se situe la frontière? – A. Tsamere : Je connais très bien Denis R0 par exemple… – Ben : Robert de Niro. – A. Tsamere : Non, Denis, c’est son prénom. C’est mon conseiller financier. J’ai également appris que mes voisins du dessus, les Yaroberts, avaient eu un petit garçon qu’ils ont appelé Jules. – Ben : Jules Yaroberts. Tout le monde l’a? Est-ce que vous pourriez nous dire s’il existe des « presquonymes » ou des « pas-tout-à-fait-nonymes » de Michel Drucker? – A. Tsamere : Absolument pas, mais Michel Drucker à un « rien-à-voironyme » qui s’appelle Jean-Patrick Boulanger. – Ben : Du coup, ça n’a rien à voir. – A. Tsamere : Et Micheline Dubreuil est le « rien-à-voironyme » de… – Ben : François Hollande? – A. Tsamere : Non, Barack Obama. Le « rien-à-voironyme » de François Hollande, c’est Clara Morgane. Après, il existe les « sauce-tomatonymes », qui sont un mélange d’homonyme et de plat en sauce. – Ben : Ça devient technique… Avez-vous un exemple? – A. Tsamere : Vous connaissez Sean Penn… Il a un « sauce-tomatonyme » qui s’appelle Sean Penne-à-la-bolognaise. – Ben : Est-ce qu’on pourrait dire que quelqu’un qui s’appellerait Jean Burger serait considéré comme un « sandwichonyme »? – A. Tsamere : Tout à fait, Michel Panini est le « sandwichonyme » de Michel Platini. – Ben : Puisqu’on parle de ballon rond, j’aimerais qu’on parle des « contronymes », plus connus sous la nomination de « pas-d’accoronyme »… Lionel Ménon est le « pas-d’accoronyme » de… – A. Tsamere : Lionel Messi…. »