Dans UEFA Euro 2016, la spéciale sur TF1

« …Les jours de match, les jardiniers vont la tondre 2 fois et ils vont la nettoyer centimère par centimètre après les matchs avec un aspirateur. Tout cela n’est pas anecdotique. La pelouse, c’est essentiel. Cela décide du rythme du match, de la vitesse, de la glisse du ballon. Ce soir, les joueurs n’auront aucune excuse de ce côté-là. Elle est parfaite. – G. Bouleau : A l’autre bout du terrain, nous avons aperçu l’équipe roumaine. Il s’agit de sport, pas uniquement de fête et de communion autour du ballon rond. Les Romains sont 22e et nous sommes 17e. Ils ont la meilleure défense. – D. Brogniart : 2 buts encaissés sur les 10 matchs de qualification. – G. Bouleau : Une question de philosophie footballistique. Une attaque de feu pour l’équipe de France. Et une défense de fer pour les Roumains. Qui gagne ? – F. Leboeuf : Donnons l’avantage à l’attaque, soyons optimistes. – G. Bouleau : Il prêche pour sa paroisse. Jessica, quand on est membre de l’équipe de France féminine, comment aborde-t-on une telle compétition ? – J. Houara : Comme n’importe quel supporter français. C’est la famille. Les gars sont derrière nous pour les matchs. Et c’est la même chose pour nous. J’étais en centre de formation à Clairefontaine, avec Blaise Matuidi…. »