Dans Ce soir (ou jamais !) sur France 2

« …Aurait-il fallu négocier plus tôt avec Bachar al-Assad? Aurait-on dû au contraire aider davantage les modérés au départ? Mais qui étaient-ils? C’est compliqué. On a du mal avec l’avenir mais même sur le passé, on n’est pas – F. Taddeï : Que s’est-il passé depuis 2013? L’Etat islamique est devenu l’ennemi numéro 1. – Horreur, barbarie, atrocités, les mots manquent pour qualifier décapité et filmé… – Les gouvernements et les peuples du Moyen-Orient doivent conjuguer leurs efforts pour venir à bout de ce cancer. Nous sommes tous d’accord sur le fait que l’Etat islamique n’a pas sa place au XXle siècle. – Faire renaître au XXIe siècle le califat datant du Vlle siècle, telle est l’ambition de l’organisation Etat islamique. Le groupe jihadiste veut créer un vaste Etat au Moyen-Orient régi par les principes de la charria avec un chef suprême à sa tête. Selon leurs membres, les musulmans n’appartenant pas a l’organisation ne sont pas considérés comme étant de bons fidèles, ils sont donc considérés comme des cibles potentielles. – Ce groupe terroriste a non seulement décapité des journalistes, des humanitaires, mais il a perpétré des massacres, des exactions contre la population civile. Hervé Gourdel, 55 ans, père de deux enfants, a été tué par le groupe jihadiste qui l’avait kidnappé dimanche…. »