Dans C dans l’air sur France 5

« … Il s’est envolé vers des horizons, en Chine en particulier. Il s’est beaucoup médiatisé. Au Sénat, on n’aime pas les gens qui se médiatisent. Ça a joué. L’élection de G.Larcher était inscrite dans les faits…. »
« … Pour le coup, il aura beaucoup de mal à l’accréditer dans l’opinion alors même que vous avez des membres de l’UMP qui disent avoir fait de fausses factures. Ce n’est pas l’affaire Bygmalion, mais c’est quand même la crédibilité sur le coût de la campagne présidentielle. Ça va revenir en permanence. Il y a quelque chose de récurrent et qui affaiblit N.Sarkozy. – C.Roux: Pardon de changer de sujet après l’affaire Bygmalion, mais à votre avis, ce qui s’est passé au Sénat cette semaine avec G.Larcher élu alors qu’on savaü plus ou moins que J.-P.Raffarin avait le soutien de N.Sarkozy, ça fait partie des petites choses, des petits grains de sable?… »