Dans 28 minutes sur Arte

« … Partout, parce que, le 1er novembre, l’Algerie va vivre un grand jour, elle va celebrer le 60e anniversaire du déclenchement de la Révolution. A cette occasion, le gouvernement organise une exposition géante, 1.600 photos de Bouteflika vont être affichées un peu partout dans les rues, dans différentes villes, pour célébrer, je cite « un homme de paix, de stabilité et de progrès ». Bouteflika nulle part, parce qu’il a disparu de la circulation. On ne l’entend plus, on ne le voit plus. Il n’a pas réagi au crash de l’avion d’Air Algèrie, il n’a pas fait d’annonce après l’assassinat d’Hervè Gourdel, il n’a pas participé à la prière de l’AÏd…. »