No Picture

Dans Parlons passion, en quelques mots sur France 2

May 28, 2017 alphapro 0

“…Le SCO d’Angers s’est hissé en finale, soixante ans après la dernière finale disputée en 1957… – K. Boudaoud : Je suis avec un capitaine forcément déçu. Qu’est-ce qu’on retient de cette défaite cruelle? – La belle histoire, être fiers de nous-mêmes, de nos couleurs. On est surtout déçus pour nos supporters, nos fans, nos familles… Franchement, je n’ai même pas les mots, c’est dur, c’est triste. On voulait remporter cette finale, marquer notre histoire. On voulait gagner avec la manière mais ce soir, on est tombés sur une grande équipe. On a tenu jusqu’au bout, ils ont marqué sur coup de pied arrêté, c’est le foot qui est comme ça. C’est la vie. – K. Boudaoud : Demain ou après-demain, vous vous direz quand même que vous avez rivalisé contre le PSG… – On peut jouer tous les matches du championnat mais je ne sais pas si on pourra encore jouer une finale avec notre génération. Le footbaIl est tellement cruel… On verra bien ce qui va se passer. Ce soir, je peux dire que je suis fier de mes coéquipiers, et encore bravo à nos supporters! – K. Boudaoud : Vous avez fait un bon finaliste, bravo à vous! – F. Lévêque : La fierté et la dignité de Cheikh N’Doye… – J. Alonzo : Il faut un gagnant et un perdant dans une finale. Il a bien résumé le sentiment, la fierté viendra plus tard, pour l’instant c’est la tristesse et la déception. – F. Lévêque : Et les Parisiens vont aller récupérer la médaille du vainqueur avant de soulever la coupe pour cette finale de la 100e édition. Une belle accolade entre Blaise Matuidi et le président de la République, Emmanuel Macron……”

No Picture

Dans Coupe de France : 100 ans d’émotions sur France 2

May 27, 2017 alphapro 0

“…-La Coupe de France attire la convoitise des footballeurs depuis 100 ans. La Coupe de France d’origine est un trophée en argent ciselé posé sur un socle en marbre des Pyrénées. Nous l’avons dérobée à la fédération française pour en connaître le poids. Presque 19 kg, indique la balance. Or, la Coupe de France pèse bien davantage. Elle pèse un siècle d’histoire et d’émotions. La Coupe de France est adorée parce qu’elle est unique. Elle est ouverte à toutes les équipes, amateurs et pros. Aucune compétition au monde ne rassemble autant de participants. Plus de 7 000 clubs s’affrontent chaque saison. Et au bout de l’aventure, un seul vainqueur. En 2015, Blaise Matuidi enlève sa 1re Coupe de France -On a montré en France que Paris est magique….”

No Picture

Dans MI-5 : infiltration sur W9

May 23, 2017 alphapro 0

“…va aux footballeurs. Pogba, Evra, mais aussi Cristiano Ronaldo, Karim Benzema ou Lionel Messi : tous lui ont rendu visite. -Ce n’est qu’une question de co…”

No Picture

Dans OFNI, l’info retournée sur W9

May 22, 2017 alphapro 0

“…-B. C. : Deuxième question. -Philippe Candeloro : Valéry Giscard d’Estaing. Je dirais Giscard d’Estaing aussi. Place à la vidéo. -“Vous n’avez pas profité de la création de l’UMP pour vous débarrasser des vieux barons. ” C’est note Premier ministre. -Cécile de Ménibus : Y a parfois des images qu’on regrette. -B. C. : Pour l’instant, c’est un sans-faute. Quelle chanson Edouard Philippe aime-t-il chanter dans son bureau ? *(” l’m A Man”, Muddy Waters) *(“Human”, Rag’n’Bone Man) *(“La taupe”, René la taupe) On embrasse toutes les taupes qui nous regardent. -Cécile de Ménibus : En fait, c’est un scoop. Personne ne le sait, mais c’est celle-ci. C’est perdu. La réponse, c’était ça. (il chante ” l’m a Man”, de Muddy Waters) Il est bien. Il est funky. -Philippe Candeloro : Vous pensez qu’il pourrait rester comme ça, décontracté, en tant que Premier ministre ? -B. C. : Perso, non. A un moment donné, je pense qu’ilva falloir qu’il se calme. -B. C. :Je l’imagine mal faire péter un petit Giscard en Conseil des ministres. C’est la première fois que j’arrive à le faire. Je suis trop fier. Sans cracher sur le public. Enfin, t’étais pas dans le bon axe, parce que moi, j’en ai reçu. -B. C. : Attention, place au jeu. Laquelle de ces expressions a-t-il déjà employée pour parler des municipales ? -Cécile de Ménibus : La 2 ! -Philippe Candeloro : La 3 ! “C’est tellement serré “que j’y mettrais pas mon doigt.” de Gérard Larcher, vous dites ?…”

1 2 3