No Picture

Dans Les dessous de la loi sur La Chaîne parlementaire

August 1, 2015 alphapro 0

“…Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées sont séparées. Un débat apaisé au Sénat, alors que certaines régions se préparent déjà a se marier, comme Auvergne et Rhône-Alpes. Leurs deux présidents ont mis au point un comité de pilotage. -J’arrive de Saint-Albain. -Il paraît, oui. -T’es arrivé à quelle heure, toi ? -Il y a une heure ? 0K. -Formation professionnelle, Cancéropole, train direct quotidien Lyon-Clermont: les annonces se multiplient pour rationnaliser et mutualiser les services. Avec un objectif: être prêts pour janvier 2016, après les élections régionales -L’objectif, c’est qu’on soit prêts. On a une année pour préparer et le faire dans de bonnes conditions. -Nous sommes très satisfaits du climat qui nous permet de faire ce travail de co-construction. Et pour prolonger ce que dit à l’instant Jean-Jacques, dans l’opinion publique aujourd’hui, notre sentiment, c’est que la population en a assez des querelles politiciennes qui alimentent les débats des radios tous les matins. -Je pense que par rapport aux autres qui doivent fusionner, qui parfois sont en conflit sur tel ou tel sujet, nous avons la volonté de construire. -Reste une inquiétude: les territoires ruraux redoutent d’être oubliés. Leurs maires manifestent devant le Sénat. LARCHER, AVEC NOUS! -lls demandent aux parlementaires de mettre la pression sur le gouvernement. -Nous savons que l’esprit de la réforme vise à supprimer les élections de proximité pour aller conforter des échelons urbains supérieurs. Nous pensons qu’on peut raisonner différemment. C’est une question d’aménagement du territoire, et ensuite d’organisation territoriale. -Pour la 2e lecture, Manuel Valls, invité par Gérard Larcher, explique sa réforme devant le nouveau Sénat, de droite cette fois….”
“…Enfin à l’ouest, Limousin et Poitou-Charentes sont rattachés à l’Aquitaine. La région Centre reste seule. Dans les futures grandes régions, le chef-lieu sera fixé par décret, sur avis des conseils régionaux. Pas facile de se mettre d’accord dans certains cas, comme entre Caen et ROUGH. -Rouen -Moi, je dirais Caen. -Direct : Caen. -Rouen ou Caen, pour les élus haut-normands les jeux sont faits. Au 1er janvier 2015, Rouen deviendra métropole sur l’Axe Seine: elle a donc tout d’une capitale. -Il nous faut une locomotive qui participe de l’entraînement de tous les territoires, encore une fois, sans opposition avec l’ensemble de ce qu’elle doit contribuer à animer. Nous avons là une métropole reconnue par le législateur, ni plus ni moins. (musique douce) -Un choix contesté en Basse-Normandie. du Conseil général du Calvados, Jean-Léonce Dupont, Rouen accaparera tous les budgets au détriment de Caen et des communes alentours. -Une grosse crainte en particulier des Bas-Normands, c’est le risque de passer au-delà des effets bénéfiques. De ne pas être dans du gagnant-gagnant, mais de regarder un développement qui aurait lieu sur l’Axe Seine, qui partirait en gros de la région parisienne en passant bien sûr par Rouen et par Le Havre, et qui, évidemment, délaisserait la Basse-Normandie. -Entre les deux agglomérations, la bataille de Normandie est loin d’être finie. La réforme territoriale pèsera sur la campagne des sénatoriales, qui voit une large victoire de la droite, le 28 septembre 2014. -Madame Nicole Duranton. (acclamations) -Prochaine étape, l’indispensable renouveau du Sénat. -Le scrutin pour l’élection… -Dans la foulée, Gérard Larcher est élu président du Sénat….”

No Picture

Dans Enquête d’action sur W9

August 1, 2015 alphapro 0

“…-Des clients capables d’abandonner l’équivalent de 12 000 euros de champagne, a Ibiza, ce n’est pas ce qui manque. Contrairement au reste de l’Espagne, cette île des Baléares ne connaît pas la crise. L’été, les clients les plus riches sont prêts à débourser des fortunes pour venir ici. Certains séjournent à bord de leur yacht, mais la plupart se cherche un point de chute à terre et à la hauteur de leur standing. Mais même avec un gros budget, pas facile de dénicher la perle rare dans cette petite île. -On va aller voir une villa d’exception. Probablement la plus belle de l’île. -Selim est agent immobilier. Il va louer cette propriété à une famille russe. Le dernier locataire en date vient de quitter les lieux. Son nom : Lionel Messi. La star planétaire du football. On y va ? On commence par l’intérieur. -L’assistante de Selim est déjà sur place. Ensemble, ils doivent s’assurer que la propriété est en bon état avant l’arrivée des clients russes, demain. Et si la maison est si prisée par les grosses fortunes, c’est autant pour son confort intérieur que pour sa vue, imprenable. -Regardez, c’est exceptionnel. Vous avez le soleil qui se lève à l’est et se couche à l’ouest. Vous avez du soleil toute la journée. Avec une vue exceptionnelle sur le port et la citadelle. -D’ailleurs, à en croire le personnel de la maison, Lionel Messi aurait apprécié son séjour….”
“…Les 5 000 spectateurs quittent les lieux. Comme chaque soir, le carré VIP réserve son lot de surprises. Aujourd’hui, un client français habitué des lieux est parti en laissant un petit trésor. -Là, vous avez une belle table. Ils ont laissé plus de la moitié des bouteilles. C’est plein, ça. -Ils les ont payées ? -Si elles sont là, sales, mouillées et chaudes, elles sont payées. Passe-moi celle-là. Une bouteille comme ça, je ne peux plus la sortir. Si fapportes ça à une table, tu… -20 bouteilles à 600 euros pièce qui seront détruites. Pas franchement de quoi attrister le patron des lieux. -Ça fait marcher le commerce et l’économie. Au lieu de garder son argent dans un coffre-fort, que ça se repartisse, c’est aussi bien. -Des clients capables d’abandonner l’équivalent de 12 000 euros de champagne, a Ibiza, ce n’est pas ce qui manque. Contrairement au reste de l’Espagne, cette île des Baléares ne connaît pas la crise. L’été, les clients les plus riches sont prêts à débourser des fortunes pour venir ici. Certains séjournent à bord de leur yacht, mais la plupart se cherche un point de chute à terre et à la hauteur de leur standing. Mais même avec un gros budget, pas facile de dénicher la perle rare dans cette petite île. -On va aller voir une villa d’exception. Probablement la plus belle de l’île. -Selim est agent immobilier. Il va louer cette propriété à une famille russe. Le dernier locataire en date vient de quitter les lieux. Son nom : Lionel Messi….”
“…(Il chante “She Wants To Move”) En 2 heures, Yann va imposer son club comme le leader de l’été. Et à Ibiza, où la saison ne dure que 3 mois, c’est essentiel. -C’est vraiment une super soirée. Une très bonne soirée. (Le public chante) -Durant tout l’été, Ibiza va vivre des nuits de folie. Chaque année, 10 millions de vacanciers débarquent aux Baléares, un archipel situé à l’est de l’Espagne. Au-dela des paysages paradisiaques, la plupart des touristes viennent d’abord pour faire la fête. Au programme : musique electro, alcool, sexe et parfois la drogue. La reine des Baleares, c’est Ibiza, où la fête est une industrie. On y trouve les plus grandes discothèques du monde. Mais un Français est en train de vouloir tout révolutionner. Avec un hôtel-boîte de nuit d’un nouveau genre. -Ça se déguste. -Sa clientèle haut de gamme est prête à dépenser des fortunes pour être aux premières loges. -Elles valent entre 10 000 et 25 000 euros chacune. -Mais cet été, un autre Français va tenter de se faire une place au soleil. Il vient d’ouvrir son propre club. Son nom: Greg Basso, alias Greg le millionnaire. Mais la concurrence est rude. -Ton club est à 30 mètres. Retourne là-bas. -Quand on parle de millions d’euros, on parle de compétition. Et on ne parle pas de 100 euros mais de 100 millions d’euros. -Tout l’été, yachts et villas de luxe s’arrachent à prix d’or. Comme cette propriété louée par la star planétaire du football, Lionel Messi….”

1 2